Les femmes aussi sont du voyage : l'émancipation par le départ / Lucie Azema

Livre

Azema, Lucie

Edité par Flammarion. Paris - impr. 2021

Un essai sur le rôle que peut avoir le voyage dans l'émancipation féminine. A l'instar de Pénélope et Ulysse, les femmes sont habituellement captives de leur logis tandis que les hommes explorent le monde. Le départ représente ainsi un acte fondateur pour elles comme le montre l'auteure en convoquant son expérience personnelle et en citant N. Bly, I. Eberhardt, E. Maillart ou S. Marquis.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même sujet

Le harem et les cousins / Germaine Tillon [i.e. Tillion] | Tillion, Germaine (1907-2008)

Le harem et les cousins / Germaine Tillon [i.e. Tillion]

Livre | Tillion, Germaine | Editions du Seuil. Paris , 1966


Mère, sainte et courtisane / Denise Desjardins | Desjardins, Denise (1923-....)

Mère, sainte et courtisane / Denise Desjardins

Livre | Desjardins, Denise | La Table Ronde. Paris , 1983


Portraits de femmes |

Portraits de femmes

Livre | PEFM. [Mouans-Sartoux (06)] , 1985


Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • L'infinie liberté du voyage 5/5

    Lucie Azéma, journaliste et voyageuse, nous propose un panorama historique et sociologique passionnant du voyage au féminin. Asservies au bon vouloir des hommes lorsqu'elles voulaient prendre le large, certaines femmes n'ont pourtant pas hésité à briser le machisme et le conformisme ambiant pour assouvir leur soif de découvertes et d'exploration. Rendues invisibles en raison d'un certain culte de la masculinité, calomniées parfois, leurs aventures sont aujourd'hui des sources d'inspiration infinies pour celles qui vivent le voyage au quotidien, ou pour celles qui aimeraient le faire. Dépasser les jugements ou ses propres peurs, c'est essentiel pour s'ouvrir aux autres et pour devenir, enfin, une femme libre de ses choix, et surtout, libre de parcourir le monde.

    Muriella - Le 05 octobre 2021 à 08:32